Accueil > Capsules d'Aide Virtuose > Lecteur de disquettes et CD-ROM vendredi 19 juillet
English


Lecteur de disquettes et CD-ROM

Évaluer cette capsule sur 5
1. 2. 3. 4. 5.
- --++ +

Cette capsule se veut une introduction technique à l'utilisation et au fonctionnement interne des disquettes et CD-ROM. Ces dispositifs de stockage portables sont très utiles et ont plusieurs applications. Le fonctionnement de leurs lecteurs est aussi abordé.

   Sections de la capsule

La disquette
Le CD-ROM
Utilisation des lecteurs

   La disquette

Une disquette est un dispositif de mémoire pouvant contenir jusqu'à 1,44 mega-octets d'information.

Au milieu de la disquette se trouve un axe permettant de la faire tourner par le lecteur (1.). Sur le bord de la disquette se trouve un orifice protégé par un volet métallique coulissant : c'est l'orifice de lecture/écriture (2.). Ce volet métallique est poussé vers le côté au moment de l'insertion de la disquette. La disquette comporte de plus un petit taquet manipulable (3) : il indique si le mode lecture seule est activé ou non.

Une disquette est composée d'un disque que l'on pourrait comparer à un plateau du disque dur. Cette couche magnétique sert à recevoir les données, comme le démontre l'image ci-dessous.

haut de la page

   Le CD-ROM

Le CD (disque compact) a été inventé par Sony © et Philips © en 1981. En 1984, les spécifications du disque compact ont été étendues afin de lui permettre de stocker des données numériques (CD-ROM ou ROM vient de l'anglais Read Only Memory). Depuis, plusieurs types de CD ont émergés, que l'on peut distinguer par ces différents sigles identifiant les lecteurs optiques qui y sont associés.

dddddddddddddddddddd

Le CD est un disque de 12 cm de diamètre et de 1,2 mm d'épaisseur (l'épaisseur varie de 1,1 à 1,5 mm) qui permet de stocker des informations numériques, c'est-à-dire correspondant à 800 Mo de données informatiques. Un trou circulaire de 15 mm de diamètre au milieu du CD permet de le centrer.

Le CD se compose de trois couches superposées comme il est illustré ci-dessous. La couche principale qui est la plus épaisse est en polycarbonate, un plastique résistant et transparent (1). Ce plastique laisse passer la lumière émise par le laser lors de la lecture d'un CD. On trouve ensuite une couche métallique réfléchissante (2) très souvent en aluminium qui va réfléchir la lumière émise par le laser. Il y a par dessus tout ça une couche de vernis protecteur qui vient protéger le métal de l'agression des Ultra Violets (3). Par dessus le tout, on trouve la surface imprimée qui sert à habiller le disque (4).

Lors de la lecture d'un CD, le faisceau laser traverse la couche de polycarbonate et rencontre ou non un creux. Le faisceau est ensuite réfléchi par la couche métallique. Le passage d'un creux à une bosse ou d'une bosse à un creux représente un 1 dans le langage binaire. Le reste représente un 0. La lumière du laser est alors fortement déviée (on dit qu'elle est réfractée), de telle sorte que la dose de lumière renvoyée par la couche réfléchissante est minime. Le lecteur comprend alors qu'il s'agit d'un 1. La longueur du motif qui suit, qu'il soit bosse ou creux, donne la longueur du nombre de 0 situés après. La succession de 0 et de 1 permet ensuite de lire le contenu du disque. A noter que contrairement aux disques durs, un CD n'a qu'une seule piste organisée en spirale, comme il est illustré ci-dessous.

ijijjidscojsdjcsdojdcojcsojs

Comme le démontre l'image de droite ci-haut, la courbe n’est pas régulière mais oscille (wobble) autour de sa courbe moyenne : La fréquence de ces oscillations est de 22,05 kHz. Cette oscillation permet à la tête de lecture de suivre la courbe et de réguler la vitesse de rotation du CD.

Codage de l'information

La piste physique est constituée d'alvéoles d'une profondeur de 0,168 µm, d'une largeur de 0.67 µm et de longueur variable. Les pistes physiques sont écartées entre elles d'une distance d'environ 1.6µm. Le fond de l'alvéole est un creux, les espaces sont des plats.

ddddddddddddddd

C'est la longueur de l'alvéole qui permet de définir l'information. La taille d'un bit sur le CD est normalisée et correspond à la distance parcourue par le faisceau lumineux en 231.4 nanosecondes, soit 0.278 µm à la vitesse standard minimale de 1.2 m/s.

Comme il est illustré sur l'image de droite ci-dessus, il doit toujours y avoir au minimum deux bits à 0 entre deux bits consécutifs à 1 et il ne peut y avoir plus de 10 bits consécutifs à zéro entre deux bits à 1. C'est pourquoi la longueur d'une alvéole correspond au minimum à la longueur nécessaire pour stocker la valeur OO1 (0.833 µm)=3T et au maximum à la longueur correspondant à la valeur 00000000001 (3.054 µm)=11T.

Les CD pré-enregistrés de musique ou logiciels ne sont pas réinscriptibles car leurs alvéoles sont réalisées par moulage du polycarbonate sur le motif inverse. Une couche métallique est ensuite coulée sur le polycarbonate, qui est ensuite pris en sandwich sous une couche de laque protectrice, ce qui ne permet pas d'en modifier le contenu.

Les CD vierges (CD-R) possèdent une couche supplémentaire située entre le polycarbonate et la couche métallique composée d'un colorant organique pouvant être brûlé par un laser ayant 10 fois plus de puissance que la puissance requise pour lire un CD. Cette couche de colorant est photosensible. Lorsqu'elle est soumise à une forte lumière, elle l'absorbe et sa température augmente à plus de 250°, ce qui fait qu'elle brûle localement, et recrée les plages brûlées et non brûlées. Les creux et bosses du CD classique sont ici remplacés par le passage d'une zone brûlée à une zone non brûlée, qui laisse passer plus de lumière.

Fonctionnement d'un lecteur CD-ROM

La tête de lecture est composé d'un laser émettant un faisceau lumineux et d'une cellule photoélectrique chargée de capter le rayon réfléchi. Une lentille situé à proximité du CD focalise le faisceau laser sur les "trous et bosses" comme il est illustré ci-dessous.

Les deux modes de fonctionnement de lecteur :

  • La lecture à vitesse linéaire constante notée CLV : Lorsqu'un disque tourne, la vitesse des pistes situées au centre est moins importante que celle des pistes situées sur l'extérieur, ainsi il est nécessaire d'adapter la vitesse de rotation du disque en fonction de la position de la tête de lecture.
  • La lecture à vitesse de rotation angulaire constante notée CAV : elle consiste à avoir une faible densité de données sur la périphérie du disque et une forte densité au centre du disque. De cette manière, les débits sont les mêmes au centre et à la périphérie du disque. En revanche, la capacité est moindre.

haut de la page

   Utilisation des lecteurs

Dans l'environnement Windows XP, il est possible d'accéder aux différents lecteurs via le qui se retrouve sur le bureau ou dans le menu Démarrer. Chaque lecteur possède une icône bien distinctive, comme il est illustré ci-dessous.

dddddddddd

Par l'interface Windows, l'utilisation des lecteurs périphériques est simple et est presqu'identique à n'importe quel autre dossier se trouvant sur le disque dur. Ci-dessous est illustré la marche à suivre pour ouvrir un fichier se trouvant sur une disquette ou un CD, via un logiciel de la suite Office. Dans le menu Fichier, il faut cliquer sur Ouvrir.

Selon le type de périphérique, par le menu déroulant, il est possible d'aller l'ouvrir via le menu déroulant comme il est illustré ci-dessous.

Pour une disquette :

Pour un disque compact :

Le contenu du périphérique choisi devrait alors s'afficher, permettant ainsi de sélectionner le fichier à ouvrir. La suite de cette section décrit des applications spécifiques à chacun des lecteurs.

Lecteur de disquette

  • Formatage
  • Pour formatter une disque, c'est-à-dire pour effacer tout le contenu d'une disquette et pour la rendre utilisable avec un PC, il faut cliquer l'icône du lecteur avec le bouton droit de la souris et sélectionner Formater... dans le menu apparaissant comme ci-dessous.

    dddddddddddddddddddddddd

    Dans le menu ci-haut à droite, il faut sélectionner différente option de formatage comme la capacité de disquette dont il s'agit, le système de fichier que l'on veut appliquer (habituellement, FAT), la taille d'unité d'allocation (il est suggéré de conserver la taille d'unité d'allocation par défaut). Il est utile de nommer le volume pour identifier la disquette durant son utilisation. Pour débuter le formatage, il faut cliquer sur Démarrer .

  • Copie de disquette
  • Il est possible de copier intégralement le contenu d'une disquette sur une autre disquette. Pour ce faire, il faut sélectionner Copie de disquette... dans le menu qui apparait en cliquant l'icône du lecteur de disquette avec le bouton droit de la souris. La fenêtre ci-dessous devrait alors s'afficher.

    Il suffit de cliquer sur Démarrer pour lancer le processus de copie. L'utilitaire demandera alors d'insérer la disquette source dont le contenu sera copié, il faut cliquer sur Ok pour continuer, après avoir inséré ladite disquette. Après avoir enregistré temporairement le contenu, Windows demandera alors d'insérer la disquette de destination. Après l'avoir inséré, il faut continuer en cliquant sur Ok. Il faut cliquer sur Fermer lorsque l'opération est terminée.

Lecteur de CD-ROM

Windows Xp possède une interface intéressante qui permet de détecter le type de CD qui est inséré et de suggérer, via une fenêtre contextuelle, différentes options d'utilisation. Pour chaque type de CD, les options seront énumérées ci-dessous.

  • CD audio

    Dans le menu ci-haut, on peut voir qu'il est possible, via Windows Media Player de lire le CD ou de Copier la musique à partir du CD en format *.wma lisible seulement par Windows Media Player. Toute utilisation illicite de cette application est sous la responsabilité de l'usager. Il est aussi possible de traiter le CD audio comme un CD de données en ouvrant le dossier contenant les fichiers sur le CD. Il est aussi possible de fermer la fenêtre contextuelle en choisissant de ne rien faire.

  • CD de contenu informatique

    Dans le menu ci-haut, on peut voir qu'il est possible, via Windows Media Player de lire le CD ou d'ouvrir le dossier contenant les fichiers sur le CD. Il est aussi possible de fermer la fenêtre contextuelle en choisissant de ne rien faire. Il y a aussi des options propres à des fichiers images comme les copier sur l'ordinateur, les afficher en diaporama ou les imprimer.

haut de la page



Évaluer cette capsule sur 5
1. 2. 3. 4. 5.
- --++ +

HEC Montréal